FAIRE DE STRASBOURG
UN TERRITOIRE D’INNOVATION EN SANTÉ !

Dans le cadre du troisième volet du Programme d’investissements d’avenir (PIA 3), le Commissariat général à l’investissement et la Caisse des Dépôts ont lancé un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) visant à sélectionner des « Territoires d’innovation de grande ambition ».

Afin de relever les défis de demain que représentent le renforcement des écosystèmes d’innovation locaux, le développement de nouveaux modèles économiques, et l’inclusion des usagers et habitants dans les processus d’innovation, ceux-ci pourront alors bénéficier d’une enveloppe globale de 450M€ sur 10 ans, dont 150M€ de subventions et 300M€ de fonds propres.

L’Eurométropole de Strasbourg propose dans cette optique de porter un projet dans le domaine de l’Innovation et de l’excellence en santé, aux côté d’Alsace BioValley, de l’Université de Strasbourg, des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et de l’nstitut Hospitalo-Universitaires. Le comité de pilotage, présidé par Mme Trautmann, inclut également la Région Grand Est, le Conseil département du Bas-Rhin, la Ville de Strasbourg, l’ARS, Alsace e-Santé, la CPAM 67, l’URPS médecins libéraux, la Caisse des Dépôts et Consignations, Bpifrance et le SGARE.

Un diagnostic et des solutions à apporter

Comme d’autres territoires de santé, Strasbourg fait face à des enjeux majeurs du fait du développement des maladies chroniques et du vieillissement des populations, qui nécessitent d’introduire des innovations considérables dans les prises en charge. Elle se fixe aujourd’hui une ambition « en rupture », en cherchant à tirer parti de l’opportunité que représente cet AMI pour mettre en place des parcours de soins intégrés au sein de quatre filières : diabète, filière digestive, insuffisance cardiaque et perte d’autonomie des personnes âgées. Il s’agira pour cela d’améliorer la qualité de vie et des soins des patients et de prévenir l’hospitalisation par une prévention accrue, tout en développant l’ambulatoire et les services connectés en e-santé.

Pour que cette initiative soit un succès, elle se doit de répondre à une logique transverse associant acteurs publics et privés dans la co-construction d’un système opérationnel pluridisciplinaire, à même de mobiliser patients et citoyens, et d’être reproductible à terme à plus grande échelle. La structure de gouvernance à établir fédérera ainsi nécessairement les énergies multiples de collectivités territoriales, de grandes entreprises, de startups, d’établissements publics et d’organismes de recherche.

Séminaire pour la santé à Strasbourg : vendredi 1er septembre, de 10h à 15h

À cet effet, nous vous proposons de planifier une première rencontre le 1er septembre 2017 dans le but de discuter de la pertinence d’accords de partenariats à différents niveaux. Nous pourrons vous communiquer une présentation synthétique des grandes lignes du projet à l’étude suite à votre inscription.

Vous êtes un(e) patient(e), un(e) médecin, un(e) étudiant(e), professionnel(le) de santé, entrepreneur(se) ou encore tout simplement citoyen(ne), ce moment d’échange est fait pour vous.

De 10h à 15h nous vous exposerons nos pistes de reflexion et vous proposerons différents ateliers de travail selon les axes qui ressortiront. Le séminaire aura lieu au Nouveau Patio de l’Université de Strasbourg, amphithéâtre Alain Beretz.

Pour toute information complémentaire et inscription (obligatoire), vous pouvez contacter Anais Schambil par mail : anais.schambil@strasbourg.eu