IHU MEETING
JOURNÉE INTERNATIONALE DES IHU 2016

JOURNÉE INTERNATIONALE
DES INSTITUTS HOSPITALO-UNIVERSITAIRES
– 1ÈRE ÉDITION –

 


Déclaration du Président François Hollande lors de la Journée Internationale
des Instituts Hospitalo-Universitaires –  Présidence de la république

 

En quoi consiste un Institut Hospitalo-Universitaire ?
En 2010, le gouvernement français a lancé le « Programme des Investissements d’Avenir (PIA) »  afin de renforcer la compétitivité et de permettre le développement durable de l’économie française. Dans le secteur biomédical, les investissements du PIA se sont traduits par des appels à projets visant à sélectionner des programmes innovants et ambitieux. C’est dans ce cadre que 850 millions d’euros ont été affectés à la création de 6 Instituts Hospitalo-Universitaires (IHU) de visibilité mondiale, situés au sein de centres hospitaliers universitaires. Les IHU sont de première importance dans la stratégie de valorisation et de modernisation du paysage médical français.

 

aa1fa1992597fe5ce925bcb3e4634acf0dda1158
 Le Professeur Jacques Marescaux en présence du Président François Hollande et des autres participants

Une excellence scientifique et médicale

Les 6 IHU ont été sélectionnés par un jury international d’experts scientifiques après un appel à projets compétitif. Au cœur de chaque IHU, figure la volonté d’associer des équipes médicales et scientifiques de renommée mondiale autour d’un projet structurant alliant recherche, soins, formation et valorisation, dans un domaine thérapeutique dédié :

•  MIX-SURG (IHU Strasbourg) : Institut de Chirurgie guidée par l’Image

• MÉDITERRANÉE INFECTION : Maladies infectieuses

• LIRYC : Trouble du rythme cardiaque

• IMAGINE : Maladies génétiques

• IHU-A-ICM : Maladies du système nerveux

• ICAN : Maladies cardiométabolique

Entre 2013 et 2014 : 2837 articles parus dans des journaux scientifiques internationaux,
parmi lesquels 20% dans le top 10

Des missions pluridisciplinaires

Au sein de leur champ d’expertise, les IHU ont une approche intégrée qui combine l’excellence dans chacun de ces domaines :
– La recherche fondamentale, clinique et translationnelle
– L’innovation en matière de soins
– La formation
– Le transfert de technologie.

Ces quatre missions s’inscrivent dans une logique de complémentarité et de forte interaction en matière de R&D mais aussi pour la formation des médecins et personnels infirmiers, l’information du patient, la mise en œuvre de nouveaux protocoles de soins et de nouvelles organisations au sein de l’hôpital. Les IHU ont donc été désignés pour développer des solutions innovantes et expérimenter de nouvelles formes d’organisation dont la diffusion aux équipes médicales et aux patients doit être facilitée.

Entre 2013 et 2014 : 700 projets de R&D translationnels ou multidisciplinaires,
1229 essais cliniques

 

Les IHU partagent les mêmes valeurs d’excellence et les mêmes objectifs de valorisation ; ils sont capables de proposer une diversité de projets présentant un intérêt direct pour les industriels de santé. Les projets de recherche (en recherche amont, clinique, et translationnelle), les plateformes technologiques (qui présentent, pour certaines, un caractère unique au monde), les cohortes de patients ou encore les formations (pour les professionnels de santé mais aussi les collaborateurs des industries) sont autant d’activités des IHU ouvertes à une collaboration entre le secteur public et le secteur privé.

L’Institut de Chirurgie guidée par l’Image de Strasbourg partenaire de 3D-Surg
Technologie 3D appliquée à la chirurgie

image002

Démonstration de 3D-Surg avec le Président François Hollande
et le Professeur Luc Soler, Coordinateur du projet

Le projet 3D-Surg a pour objectif de développer un ensemble complet de produits devant permettre l’essor d’une nouvelle chirurgie guidée par l’image exploitant la modélisation 3D des patients à partir de leurs images médicales et la visualisation tridimensionnelle combinant à la fois le réel et le virtuel. Avec 3D-Surg, la nouvelle vision 3D du patient avant et pendant l’opération va permettre des améliorations significatives des actes opératoires. Mais au-delà de ce bénéfice clinique attendu, 3D-Surg propose de placer la France en leader mondial d’un ensemble de technologies 3D appliquées à la chirurgie, ce qui représente un enjeu économique majeur pour un marché estimé à 1,8 Md € en 2014 avec une croissance annuelle de 12,7%.

Pour parvenir à un tel résultat, 3D-Surg propose de réunir des acteurs français possédant des technologies d’avant-garde complémentaires permettant de couvrir l’ensemble des besoins de ce marché, allant de la production d’images 3D (virtuelles ou réelles) à leur restitution sur tablette, ordinateur portable ou écran 3D tout en y intégrant les nécessaires outils de stockage normés pour le médical ainsi que les outils d’interaction et d’exploitation de ces données.

Mais plus encore, ce projet vise la production industrielle nationale des équipements dédiés pour le bloc opératoire. Pour cela, 3D-Surg propose de créer une véritable filière du 3D pour la chirurgie en regroupant de petites et grandes entreprises accompagnées d’équipes de recherche technologique et clinique, publiques ou privées, connues et reconnues dans les différents domaines abordés.

3D-Surg est un projet réalisé dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir (PIA) et il bénéficie d’un financement par BPI FRANCE.

Programme des Investissements d'Avenir PIA

BPI France

La journée du 6 avril a été l’occasion de découvrir, sur un mode adapté à chaque entreprise, l’offre proposée par les IHU.

En savoir plus

En savoir plus à propos du projet 3-Surg : www.3d-surg.eu

En savoir plusPour plus d’informations à propos de cette Journée Internationale des IHU : www.ihumeeting.com

Crédits : Photographies par © Présidence de la République – F. Lafite, texte du site web www.ihumeeting.com