Programme ELIOS : Un chercheur de l’IHU Strasbourg mis à l’honneur par la Fondation ARC

Ce jeudi 22 novembre 2018, la Fondation ARC organisait à l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) de Strasbourg une journée d’information centrée sur le programme scientifique ELIOS (Endoscopic Luminescent Imaging for Oncology Surgery). ELIOS est développé par le Dr Michele Diana, avec un soutien financier de 880k€ de la Fondation ARC, pour améliorer la prise en charge opératoire des cancers de l’appareil digestif.

Dr. Michele Diana soutenue par la Fondation ARC

Le chercheur et chirurgien Dr. Michele Diana est soutenu par la Fondation ARC pour son programme ELIOS, avec M. François Dupré, directeur général de la Fondation.

La Fondation Arc est depuis 2012 l’un des membres fondateurs et partenaires de l’IHU Strasbourg dont elle soutient de nombreux projets de recherche sur les cancers digestifs. L’enjeu d’ELIOS est de permettre une prise en charge rapide et décisive dans le traitement des cancers de l’appareil digestif, en augmentant la vision et le geste opératoire du chirurgien.

Lors de cette rencontre, le chercheur Michele Diana, chirurgien et directeur de l’unité de recherche « SPECTRA » à l’IHU Strasbourg, a exposé les techniques et technologies qui sont développées dans le cadre du programme ELIOS.

« Grâce au soutien de la Fondation ARC, nous mettons au point des technologies qui reposent notamment sur la fluorescence et la fusion d’images, susceptibles de révolutionner la chirurgie en augmentant l’œil du chirurgien » a indiqué Michele Diana.

Depuis 2016, Michele Diana a créé le registre international « EURO-FIGS : European Fluorescence Imaging-Guided Surgery », pour la collecte en ligne de données recueillies lors d’interventions de chirurgie mini-invasives guidées par l’image pratiquées dans 48 centres européens. Ce registre permet l’analyse, le développement et l’amélioration de ces techniques innovantes : à ce jour, ce sont plus de 2500 interventions chirurgicales qui ont été répertoriées.

« Ces nouvelles techniques permettront aussi de mieux apprécier, d’un seul regard, l’avancée de la tumeur afin d’adapter au plus vite et au mieux la prise en charge du patient en complétant, si nécessaire, la chirurgie par d’autres traitements comme la radiothérapie » a expliqué Michele Diana.

Chaque année, c’est plus de 80 000 nouveaux cas de cancers digestifs en France. Les progrès chirurgicaux de prise en charge sont synonymes d’espoir pour les patients touchés par ces pathologies.

Le programme ELIOS se poursuivra jusqu’en 2020.

Visiter le site web de la Fondation ARC

Fondation ARC