IHU Strasbourg : Nomination de nouveaux administrateurs

IHU Strasbourg : Nomination de nouveaux administrateurs

L’Institut hospitalo-universitaire de Strasbourg a le plaisir d’annoncer la nomination de six administrateurs, à compter du 7 avril 2022, à l’occasion du renouvellement du collège des personnalités qualifiées ou représentatives du monde économique.

Philippe Richert succède à Arnold Munnich à la présidence du Conseil d’administration. Sénateur entre 1992 et 2010, il exerce la fonction de ministre chargé des collectivités territoriales de 2010 à 2012. Il préside le conseil régional d’Alsace puis du Grand Est de 2010 à 2017 et l’association Régions de France de 2016 à 2017.

Pierre-Etienne BINDSCHEDLERMonsieur Pierre-Etienne BINDSCHEDLER,
Président Directeur Général – Soprema
Sylviane MULLERMadame Sylviane MULLER,
​​​​​​​Professeur à l’Institut d’Études Avancées de l’Université de Strasbourg (USIAS), titulaire de la Chaire d’Immunologie thérapeutique, Directeur de l’Institut du Médicament de Strasbourg (IMS)
Séverine SIGRISTMadame Séverine SIGRIST,
Directrice Générale et Scientifique de Defymed
   
Nicolas CARBONIMonsieur Nicolas CARBONI,
​​​​​​​Directeur Général – Groupe Tellos
Nicolas DEMARTINESMonsieur Nicolas DEMARTINES,
​​​​​​​
Professeur de Médecine, Chef du Service de chirurgie viscérale au CHUV (Lausanne)
Philippe RichertMonsieur Philippe RICHERT,
​​​​​​​
Ancien Ministre

 

Ouverture de la première école d’été en science des données chirurgicales (SDS) – 18-22 juillet, 2022

Ouverture de la première école d’été en science des données chirurgicales (SDS) – 18-22 juillet, 2022

Nous sommes très heureux d’annoncer l’ouverture de la première école d’été en science des données chirurgicales (Surgical Data Science SDS) qui se tiendra à Strasbourg, France, du 18 au 22 juillet 2022.

Logo Edu4SDS, Surgical Data Science - Summer School

Reconnaissant l’intérêt grandissant de la recherche en science des données chirurgicales et la nécessité d’améliorer le transfert clinique associé, cette école d’été (SDS)  vise à promouvoir la recherche et l’innovation à valeur clinique en éduquant à la fois les cliniciens et les informaticiens sur les contextes, besoins, outils et méthodologies appropriés.

Cette première édition organisée par l’Institut de Chirurgie Guidée par l’Image, IHU-Strasbourg et l’Université de Strasbourg sera centrée sur l’analyse de vidéos endoscopiques. Les principaux experts cliniques et informatiques des meilleures institutions couvriront des sujets liés à l’utilisation clinique de l’endoscopie et de l’analyse de vidéos endoscopiques. Les participants seront ainsi initiés aux instruments endoscopiques et aux annotations de données ainsi qu’aux algorithmes avancés de deep learning et à la conception d’études cliniques.

Des courtes conférences en ligne sur les principes fondamentaux de l’endoscopie et de l’informatique seront librement accessibles à partir du 15 mars 2022 sur : https://edu4sds.eve-evolving-education.eu/. A l’issue de ces cours, les participants potentiels pourront postuler à l’école d’été qui aura lieu en présentiel, et où une série de conférences, de travaux pratiques et de projets de groupe seront proposés. Vingt (20) informaticiens et cliniciens sélectionnés auront l’opportunité de nous rejoindre à l’Institut de Chirurgie Guidée par l’Image, IHU-Strasbourg, du 18 au 22 juillet 2022 pour travailler dans un environnement multidisciplinaire disposant de ressources cliniques et informatiques uniques et proposer des idées novatrices et des solutions cliniques en science des données chirurgicales.

Nous invitons les chercheurs en informatique et les chercheurs cliniques en début de carrière qui souhaitent plonger dans le monde passionnant de la science des données chirurgicales à visiter ww.edu4sds.org, afin de consulter le programme et d’en savoir plus sur les modalités d’inscription.

Les candidatures se clôturent le 25 avril 2022. Les places sont limitées, il est donc conseillé de postuler au plus tôt.

Le comité organisateur de l’école d’été en science des données chirurgicales : Pietro Mascagni, Alexandros Karargyris, Vinkle Srivastav, Silvana Perretta, Nicolas Padoy.

Plus d’informations : www.edu4sds.org
Inscription : edu4sds.eve-evolving-education.eu

Le programme 5G-OR est lauréat du programme conjoint Franco-Allemand pour le développement d’applications innovantes pour les réseaux privés 5G

Le programme 5G-OR est lauréat du programme conjoint Franco-Allemand pour le développement d’applications innovantes pour les réseaux privés 5G

Communiqué de presse
Berlin, Mannheim, Rennes, Reutlingen, Strasbourg et Tuttlingen
3 février 2022

Le programme 5G-OR figure parmi les 4 lauréats de l’appel à projet « Développements techniques et écosystèmes applicatifs pour les réseaux privés 5G » organisé conjointement par le ministère fédéral allemand de l’économie et de l’action pour le climat et le ministère français de l’économie, des finances et de la relance. Le projet franco-allemand 5G-OR relève le défi dans la santé. Il va développer le démonstrateur d’un bloc opératoire connecté en réseau privé 5G et évaluer ses performances pour améliorer les résultats chez les patients. L’ambition est de renforcer la position de l’Europe dans le secteur des technologies médicales compatibles avec la 5G, en établissant un écosystème d’innovation pour le développement de nouveaux produits et services de qualité.

Dans le contexte d’une numérisation accrue, la technologie de communication sans fil émerge comme un élément central de l’environnement de l’hôpital du futur, avec la nécessité de garantir la rapidité et la sécurité de la transmission et de l’analyse des données. L’objectif de 5G-OR est de créer le démonstrateur d’un écosystème franco-allemand d’application de réseau privé 5G pour les hôpitaux, avec un focus sur l’environnement du bloc opératoire. Celui-ci représente un cas d’utilisation bien approprié pour démontrer la valeur d’un réseau privé 5G intra-hospitalier en raison de la complexité des soins réalisés et de la logistique mise en œuvre, ainsi que des flux importants de données qui sont générés. Par ailleurs, le bloc opératoire reste un environnement à risque pour la sécurité des patients et un centre de coûts important pour l’hôpital.

5G-OR est centré sur le développement de la nouvelle génération d’un écosystème de salle d’opération compatible avec la communication en 5G et destiné à améliorer les résultats pour les patients. Le projet s’appuie sur le concept d’une chirurgie assistée par les données et l’intelligence artificielle au sein d’un bloc opératoire numérisé, qui permet de réaliser des opérations personnalisées et plus précises avec une réduction des complications. Dans le bloc opératoire des données massives sont générées en provenance d’une multitude de sources et le défi est de pouvoir les utiliser pour fournir à l’équipe médicale une information pertinente en temps réel. La 5G a la capacité de faciliter une exploitation efficace des données massives générées et il est attendu que les efforts de standardisation et d’industrialisation conduiront à un niveau élevé de qualité de services dans le bloc opératoire du futur. En s’appuyant sur ces éléments 5G-OR construira un démonstrateur opérable en situation réelle et validera ses performances ainsi que son interopérabilité transfrontalière avec plusieurs cas d’utilisation clinique.

Quatre cas d’utilisation clinique

Le consortium a sélectionné quatre cas d’utilisation qui seront exploités pour démontrer la valeur des réseaux privés 5G dans un écosystème 5G franco-allemand. Les deux premiers concernent l’analyse en temps réel de données massives pour guider la prise de décision au bloc opératoire afin d’assurer une meilleure sécurité des patients. Pour cela, les équipes de 5G-OR utiliseront l’intelligence artificielle pour analyser en continu les signes vitaux des patients et les vidéos chirurgicales, transmises par des dispositifs médicaux sans fil connectés en 5G, afin de détecter les signes avant-coureurs de complications potentielles. Un autre cas d’utilisation concerne la chirurgie robotique à distance pilotée par des données en temps réel, l’objectif étant de réaliser une télé chirurgie robotique transfrontalière en utilisant une connexion au réseau privé 5G. Le quatrième cas d’utilisation porte sur le soutien logistique dans la salle d’opération apporté par un assistant robotique mobile autonome fournissant tous les dispositifs, matériaux et instruments nécessaires à la chirurgie.

5G-OR: Four clinical use cases in a Franco-German 5G ecosystem

Un consortium multidisciplinaire unique

Le consortium 5G-OR reflète un très bon équilibre entre R&D, soins et entreprise. Il repose sur une forte coopération entre des partenaires français et allemands complémentaires, qui partagent la même vision du bloc opératoire numérisé pour une meilleure prise en charge des patients – hôpitaux et centres de R&D : Institut Fraunhofer IPA à Mannheim, Institut hospitalo-universitaire de chirurgie guidée par l’image à Strasbourg, Institut de recherche technologique b<>com à Rennes, Hôpital universitaire de la Charité à Berlin, Université de Reutlingen); industrie : Karl Storz à Tuttlingen et PME innovantes : SectorCon à Berlin et RDS à Strasbourg. Leaders dans tous les aspects nécessaires à la réussite de ce projet, les membres du consortium ont déjà apporté des contributions significatives pour résoudre des éléments critiques de cette vision globale.

5G-OR, Partenaires

Profil du projet

5G-OR – Mise en place de la prochaine génération d’un écosystème de salle d’opération compatible avec la 5G pour améliorer les résultats des patients.
Durée : 3 ans à compter du 1er janvier 2022        Budget total :  5,9 M€

Partenaires

ALLEMAGNEFRANCE
Fraunhofer IPA

KARL STORZ SE & Co. KG

Reutlingen University

Charité – Universitätsmedizin Berlin

SectorCon GmbH

IHU-Strasbourg

b<>com Institute of Research and Technology

RDS (Rhythm Diagnostic Systems)

 

Contacts coordinateurs projet 5G-OR

ALLEMAGNEFRANCE
Fraunhofer IPAIHU Strasbourg
M. Johannes Horsch
Tel.  +49 621 17207146johannes.horsch@ipa.fraunhofer.de
M. Jean-Luc Dimarcq
Tel.  +33 3 90 41 36 00jean-luc.dimarcq@ihu-strasbourg.eu

 

CONTACTS PRESSE

ALLEMAGNEFRANCE
joerg-dieter.walz@ipa.fraunhofer.de

 

presse@ihu-strasbourg.eu

Marion.CARCREFF@b-com.com

 

Télécharger le communiqué de presse complet en français, 3 février 2022

L’intelligence artificielle rentre dans les blocs opératoires : Première mondiale à l’IHU Strasbourg

L’intelligence artificielle rentre dans les blocs opératoires : Première mondiale à l’IHU Strasbourg

Les équipes scientifiques et médicales de l’IHU viennent de franchir une étape majeure dans la course internationale vers la chirurgie du futur. Elles ont déployé avec succès un système d’analyse d’images piloté en temps réel par un logiciel informatique utilisant l’intelligence artificielle, pour contrôler automatiquement la progression d’une opération mini-invasive chez un patient.

L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE RENTRE DANS LES BLOC OPÉRATOIRES : PREMIÈRE MONDIALE À L’IHU STRASBOURG

Au cours de l’opération réalisée par le Pr Didier Mutter le 25 novembre dernier, une ablation mini-invasive de la vésicule biliaire, la vidéo acquise par la caméra endoscopique a été analysée en temps réel par des algorithmes d’intelligence artificielle conçus par le Pr Nicolas Padoy et son équipe IHU/Université de Strasbourg. Le logiciel est capable de suivre toutes les étapes de l’opération et le mouvement des instruments, de reconnaître l’anatomie et de réaliser automatiquement des contrôles de la scène chirurgicale à des moments clefs. L’opération a été retransmise en direct depuis l’un des blocs opératoires de l’IHU Strasbourg en duplex sur les écrans du congrès de chirurgie digestive à Rome et du congrès mondial de chirurgie endoscopique à Barcelone

L’IHU Strasbourg reconnu conforme aux Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL)

L’IHU Strasbourg reconnu conforme aux Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL)

L’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) de Strasbourg est devenu la première installation Française à obtenir la reconnaissance de conformité aux bonnes pratiques de laboratoire pour l’évaluation préclinique des dispositifs médicaux.

Bloc opératoire de la plateforme expérimentale à l’IHU Strasbourg

Bloc opératoire de la plateforme expérimentale à l’IHU Strasbourg © IHU Strasbourg

Reconnaissance par l’ANSM

Le 21 octobre dernier, à l’issue de plus de deux années de travail l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a décerné à l’IHU de chirurgie guidée par l’image de Strasbourg. la reconnaissance de conformité aux bonnes pratiques de laboratoire. Cette reconnaissance de conformité porte sur les dispositifs médicaux implantables (stent vasculaire ou digestif, clips chirurgicaux, prothèses) et sur les dispositifs d’assistance au diagnostic ou au traitement, aussi bien matériel que logiciel, et y compris les systèmes basés sur de l’Intelligence Artificielle.

L’IHU Strasbourg est la première structure académique française et une des toutes premières en Europe à obtenir cette reconnaissance.

Un gage de confiance pour les industriels

Cette reconnaissance de conformité aux bonnes pratiques de laboratoire est un atout très différenciant pour l’IHU de Strasbourg auprès des industriels. Elle permet de simplifier et d’accélérer leurs propres processus d’accréditation, mais aussi de tester leurs produits avant leur homologation. Valable sur le marché européen (marquage CE), mais aussi dans l’ensemble des pays membres de l’OCDE dont les USA (FDA) et le Japon, c’est un vrai gage de confiance pour les industriels.

Une plateforme expérimentale et un réseau d’experts unique au monde

Une plateforme expérimentale et un réseau d’experts unique au monde

La plateforme expérimentale de l’IHU est équipée de matériels de pointe dans les domaines de la chirurgie, de l’imagerie, et des thérapies mini-invasives (endoscopie flexible, traitements endovasculaires ou percutanés, chirurgie robot-assistée). Depuis sa création, une cinquantaine d’industriels ou de laboratoires académiques ont pu travailler sur cette plateforme dans des domaines très variés allant de l’hépato-gastro-entérologie, aux études cardio-vasculaires, à la neurologie et neurochirurgie, mais aussi l’urologie, la pneumologie interventionnelle, la chirurgie thoracique, la gynécologie, et l’orthopédie. En venant à l’IHU de Strasbourg, les industriels bénéficient de l’expertise et des services sur-mesure d’un institut de recherche reconnu internationalement pour tester et vérifier la sécurité et l’efficacité attendue de leurs dispositifs médicaux.

« La reconnaissance de conformité aux BPL devrait permettre de doubler ces recherches sous contrat pour l’industrie d’ici deux ans ».
affirme Benoit Gallix, directeur de l’IHU.

Des prestations personnalisées pour répondre aux besoins du marché

L’IHU Strasbourg propose des prestations sur-mesure pour répondre aux besoins de ses clients.
Nous les accompagnons depuis l’élaboration de leur plan d’étude en les conseillant sur les expérimentations les plus adaptées pour répondre à leurs objectifs jusqu’à leur fournir un rapport complet pouvant intégrer un dossier de soumissions aux instances réglementaires.

Nos experts s’impliquent personnellement dans ces études afin d’y apporter leurs connaissances et leur savoir-faire, et peuvent participer à l’amélioration du produit ou de la procédure grâce à leur retour d’expérience.

Les services que nous offrons s’appliquent également à l’organisation de sessions de formation auprès d’industriels pour former des praticiens à l’utilisation d’un nouveau dispositif médical ou d’une nouvelle approche thérapeutique. Nous disposons notamment d’un catalogue de modèles précliniques in vivo et ex vivo que nous pouvons adapter aux besoins de nos clients (catalogue fourni sur demande) afin de proposer un cours sur mesure, adapté aux spécificités du dispositif.

Télécharger la brochure de la plateforme expérimentale (en anglais)Télécharger la brochure de la plateforme expérimentale (en anglais)

Lire le communiqué de presse complet – 08/11/2021 par Noiizy

CLINICCAI & AWARD IHU

CLINICCAI & AWARD IHU

L’IHU Strasbourg et ICube ont organisé avec succès CLINICCAI, la première journée clinique de la conférence internationale MICCAI sur le calcul d’images médicales et les interventions assistées par ordinateur, le 29 septembre. CLINICCAI et MICCAI, qui devaient initialement se tenir à Strasbourg, ont eu lieu virtuellement cette année. CLINICCAI comprenait 23 présentations orales de cliniciens, qui ont présenté leurs recherches sur les aspects plus translationnels et cliniques de l’informatique des images médicales, des interventions assistées par ordinateur et de la robotique médicale. L’événement a été un grand succès !

screenshot_team_CLINICCAI

Une interview du Prof. Nicolas Padoy sur CLINICCAI (p. 22) :
https://www.rsipvision.com/MICCAI2021-Wednesday/

L’IHU Strasbourg a sponsorisé les prix de la meilleure présentation, attribués à :
Fiona Kolbinger, pour le travail :
Artificial Intelligence for context-aware surgical guidance during robot-assisted rectal resection – an exploratory feasibility study
Kolbinger, Fiona; Stefan Leger; Matthias Carstens; Franziska M. Rinner; Stefanie Krell; Alexander Chernykh; Sebastian Bodenstedt; Johannes Fritzmann; Marius Distler; Jürgen Weitz; Stefanie Speidel

Cesare Hassan, pour le travail :
Optical diagnosis assisted by real-time Artificial Intelligence for <5 mm rectosigmoid polyps (Artificial intelligence BLI Characterization; ABC study) Rondonotti Emanuele, Hassan Cesare, Tamanini Giacomo, Antonelli Giulio et al.

Ces prix comprennent une visite de recherche de deux jours à l’IHU de Strasbourg, sans frais – félicitations aux lauréats !

cliniccai